Plus haut plus vrai

4 morts et 700 blessés dans la bande de Gaza-bilan provisoire

Ziad Medoukh

Ce vendredi 20 avril 2018, le vendredi des prisonniers palestiniens : Silence, on tue les enfants de Gaza !

L’armée israélienne a tué ce vendredi 20 avril 2018 quatre palestiniens dont un enfant de 15 ans partout dans la bande de Gaza. -bilan provisoire-

Silence, on tue les enfants de Gaza !

Ces palestiniens se manifestaient pacifiquement dans les zones tampon de sécurité imposée par les forces de l’occupation israélienne sur les frontières de la bande de Gaza.

Plus de 40.000 palestiniens de Gaza se sont ressemblés en masse ce vendredi 20 avril 2018 pour la quatrième semaine de la grande « Marche du retour » sur les frontières-le vendredi des prisonniers palestiniens-, dans une initiative non-violente afin de montrer l’attachement des Palestiniens à leur terre, que le droit au retour est sacré pour tout le peuple palestinien, et pour exiger la levée du blocus israélien inhumain sur la bande de Gaza.

Les soldats israéliens qui se trouvaient sur les frontières ont ouvert le feu en tuant quatre personnes et en blessant sept cents. Les dirigeants israéliens ne supportent pas ces manifestations pacifiques qui se développent dans la bande de Gaza semaine après semaine.

 

 

 

Les crimes israéliens contre le peuple palestinien se poursuivent !

Les manifestants et malgré la brutalité des forces de l’occupation israélienne, sont plus que jamais déterminés à poursuivre ce type d’actions. Ils développent des stratégies non-violentes face à cette occupation aveugle

Ils défient les soldats israéliens par leurs drapeaux palestiniens dans les mains et leurs actions pacifiques.

La résistance populaire pacifique se développe dans la bande de Gaza. Ces actions pacifiques montrent que la non -violence pourra être efficace y compris dans la bande de Gaza pour lutter et résister contre les mesures atroces de l’occupation israélienne.

Honte à cette occupation illégale !

Honte à ces crimes israéliens contre les civils palestiniens !

Honte à ce blocus israélien inhumain et mortel !

Honte à cette communauté internationale officielle complice !

Vive la solidarité !

Gaza sous blocus résiste

Gaza la dignité persiste

Et Gaza l’espoir existe !

Gaza la courageuse défie l’occupation !

Gaza l’abandonnée vit !

Gaza la digne est plus que jamais déterminée !

Ici, notre terre et ici, notre Palestine !

La lutte continue !

La Palestine vivra !

La justice triomphera !

 

Ziad Medoukh