Plus haut plus vrai

Tu me déchires ma solitude.

Tu me déchires ma solitude Tous les matins même rituels Frapper le réveil d'une main Vite les cours m'attendent Encore vaporeux de sommeil J'ouvre grand mes fenêtres Encore ces paysages lunaires Même de nuit le béton est là…