Plus haut plus vrai

Cannes 2018 : la Palme d’or attribuée à « Une affaire de famille » du Japonais Kore-eda Hirokazu

CINÉMA – Clap de fin. Le Festival de Cannes a remis ses prestigieux prix après 11 jours de projections, de fêtes et de paillettes.

Ce samedi 19 mai, le jury paritaire présidé par Cate Blanchett a choisi pour Palme d’or, le film du Japonais Hirokazu Kore-Eda, « Une affaire de famille » (« Manbiki Kazoku ») parmi les 21 films en compétition officielle.

Pour son retour à Cannes avec « Blackkklansman », son film sur un policier noir qui infiltre les plus hauts rangs du Ku Klux Klan, Spike Lee a reçu le Grand Prix.

C’est une première cette année, une palme d’or « spéciale » a été créée pour récompenser « Le livre d’image » de Jean-Luc Godard. Cate Blanchett a justifié cette décision par la volonté du jury de sacrer « un artiste qui fait avancer le cinéma, qui a repoussé les limites et qui cherche sans arrêt à définir et redéfinir le cinéma ».

« Capharnaüm » de la réalisatrice Nadine Labaki (un film porté par un enfant de 12 ans qui décide de porter plainte contre ses parents qui l’ont mis au monde sans pouvoir l’élever convenablement) a reçu le Prix du jury. La Caméra d’or a quant à elle récompensé « Girl » du réalisateur de 27 ans Lukas Dhont.

Retrouvez le palmarès ci-dessous:

Palme d’or: « Une affaire de famille » de Kore-Eda Hirokazu

Grand prix: « Blackkklansman » de Spike Lee

Prix du jury: « Capharnaüm » de Nadine Labaki

Palme d’or spéciale: « Le livre d’image » de Jean-Luc Godard

Prix d’interprétation masculine: Marcello Fonte pour « Dogman » de Matteo Garrone

Prix de la mise en scène (meilleur réalisateur): Pawel Pawlikowski pour « Zimna Wojna » (« Cold War »)

Prix du meilleur scénario (ex-aequo)Alice Rohrwacher pour « Lazzaro Felice » (« Heureux comme Lazzaro ») et Nader Saeivar pour « Se Rokh » (« 3 visages »).

Prix d’interprétation féminine: Samal Yeslyamova pour « Ayka » de Sergey Dvortsevoy

Caméra d’or: « Girl » de Lukas Dhont

Palme d’or du court métrage: « All These Creatures » (« Toutes ces créatures ») de Charles Williams

Mention spéciale du jury des courts métrages: Yan bian shao nian (« On the border ») de Wei Shujun

Source : Le HuffPost: