Une facture EDF avec des billets de banque
© GILE MICHEL/SIPA Une facture EDF avec des billets de banque

Un chèque de 48 euros à 227 euros, valable un an, pour payer toutes ses dépenses d’énergie (électricité, gaz, fioul ou bois…) mais aussi certaines dépenses de rénovation énergétique. C’est le coup de pouce gouvernemental que certains Français devraient recevoir à partir de ce lundi.

Annoncé le 18 septembre 2017 dans le cadre du «Plan climat» de Nicolas Hulotce dispositif, déjà testé depuis 2016 dans plusieurs départements, remplace officiellement les tarifs sociaux de l’énergie depuis le 1er janvier. Objectif affiché par le ministère : « permettre d’aider 4 millions de ménages aux revenus très bas à payer leur facture d’énergie ».

Un plafond de revenu fiscal de référence de 7.700 euros

En ferez-vous partie ? Pour le savoir, il suffit de renseigner votre numéro fiscal dans le simulateur en ligne du gouvernement. Plusieurs critères sont retenus par le fisc pour être éligible : avoir déclaré ses revenus, habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation, avoir un plafond de revenu fiscal de référence de 7.700 euros par an maximum pour une personne vivant seule et de 16.170 euros pour un couple avec deux enfants.

Si vous êtes éligible, le montant du chèque variera en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer, « selon un barème allant de 48 à 227 euros par an », soit 150 euros en moyenne. « A compter de 2019, il sera revalorisé et passera à 200 euros par an en moyenne », a annoncé le gouvernement.

Pour le recevoir, aucune démarche ne doit être réalisée : l’envoi se fera automatiquement, une fois par an. Les premiers bénéficiaires devraient le recevoir à partir de ce lundi. L’envoi se déroulera jusqu’au 28 avril en fonction du département d’habitation (voir le calendrier détaillé).

Source : 20mns