Plus haut plus vrai

En deuil…

En deuil…

« Ils ont tutoyé le ciel, des anges qui ont pris l’engagement de défendre leur pays, leur patrie, une terre libre, des êtres ivres, ces soldats. Il n’y a pas d’amour sans protection, il n’y a pas d’amour sans afflictions, litiges entre l’amour et la mort. Des anges ont disparu.
Quand le ciel rend les anges à la terre, c’est avec l’espoir de nous rendre meilleur. Ils sont partis sans un dernier message, sans recueil, sans le sourire mais avec le triomphe et la gloire d’avoir honoré leur promesse. Ils ne sont pas que des hommes, mais des héros, des engagés pour l’amour du drapeau.
Il y aura des étoiles en plus ce soir, des familles ont perdu un des leurs mais ils retrouveront chaque soir une douceur dans leur mémoire. Ils n’ont pas totalement disparu, ils sont là, au milieu de ces cœurs qui battent, au milieu de l’hymne national, car oui ils ont donné leur vie à la nation.
Ils sont libres de ce monde et libres de se reposer. L’histoire n’est pas de papier, il y a des larmes qui arroseront nos peines. Algérie tu es en deuil, ton drapeau en berne et nos âmes tristes mais le coeur sincère. »