Plus haut plus vrai

La Famille

 

 

L’amour du sang notre indispensable déraison

Nul langage on s’apprivoise aux aguets

On s’attire on se repousse on se cherche

Une lutte acharnée du toujours unique

La chair de la chair parfois trop pesante

La nécessaire et revivifiant source

Lien invisible à jamais présents

Dans l’absence

Des secrets pour maintenir la réalité

Imaginez l’idéal parfois de douloureux regrets

L’attachement la rend acceptable

Parfois défaillante, elle reste notre seule alliée

Ses forces et ces manquements font sa valeur

Parfois méprisé maltraité abandonné

Notre seule réalité humaine nécessaire à dépasser

L’enrichir pour l’offrir en héritage

Kheira Medellel