Plus haut plus vrai

« Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier. » de Seydi Diamil Niane.

Par Khalid Louguid

 

Présentation du livre:

« Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier. » de Seydi Diamil Niane.

Seydi Diamil Niane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Avis :

Religion et spiritualité sont deux choses très différentes, mais les gens les confondent souvent. Mohammed Ali.
Voilà comment le manifeste de Seydi Diamil Niane pourrait être résumé : Qui serions-nous pour juger ou jauger l’Islam sans en prendre pleinement connaissance ? Dans ce « J’accuse » moderne Seydi Diamil Niane dénonce et cris : « Non ! L’islam que j’ai reçu en héritage, celui de mes mères et pères, celui de mes éducateurs et de mes maîtres spirituels, celui d’une grande majorité de croyants à travers quatorze siècles, n’est pas ce que vous dénoncez, et je vous prie de me croire ». L’auteur met en évidence certaines réflexions qui ont été mise sous la tutelle de ces penseurs qui sont animés par la haine de l’Islam. Seydi Diamil Niane met en exergue la vision extérieure de l’Islam, du Coran et du musulman. Dans ce livre le but n’est pas de dénoncer mais de proposer une nouvelle vision en partant du postulat « que l’Islam ne rime pas avec terrorisme mais amour ».

 

L’auteur :

 

Né au Sénégal, Seydi Diamil NIANE est diplômé de l’Université de Strasbourg (un master d’études arabes ainsi qu’un master d’islamologie, droit et gestion) où il prépare une thèse de doctorat. Membre de l’association « aconfessionnelle, interreligieuse et interconvictionnelles », COEXISTER, il milite pour le dialogue des religions et des cultures. Auteur de nombreux articles sur la presse en ligne.

 

 

Lien : 

 http://lesouffleduvent.unblog.fr