Plus haut plus vrai

Une pensée solitaire…

 

Une pensée solitaire…

« La solitude, c’est un moment qui naît d’un instant, d’un présent, fruit d’une dépression, d’une colère, d’une remise en question ou tout simplement d’une envie de se retrouver seul avec sa foi, sa pensée, son cœur, ses démons intérieurs qui trouveront dans ces moments une raison de s’élever. 

L’entourage ne vous comprendra pas forcément ! Ne tentez pas de leur expliquer la cause de votre isolement, vivez votre plaisir, comme un instant de retrouvailles avec vous-même. Retrouvez-vous dans cette île, seul au monde, afin d’apprécier la compagnie des autres. Il faut avoir pleuré pour comprendre les rires mais faut-il avoir détesté pour aimer ? Ne voyez pas votre présent comme un instant éternel, il est une photo de la vie.

La solitude n’est pas toujours à prendre comme une mauvaise compagnie, elle peut être une amie qui vous tendra l’oreille pour trouver avec vous la meilleure voie. Offrez-vous la vie, offrez-vous ce voyageur nanti de jugement, votre valeur est la sienne, votre amour est la sienne. De nombreuses histoires ont été écrites dans ces moments de solitude, de nombreuses révolutions ont été pensées à partir de ces instants où l’éveil entre en redondance avec la vie. Combien de génies ont découvert le moyen de sauver des vies, seul, autour d’un microscope, autour d’une copie précédemment vierge. Nous aimons la compagnie mais nous désirons la solitude… surement que nous aimons narcissiquement nous retrouver avec nous-mêmes. »