Plus haut plus vrai

Votre enfant est-il victime ou concepteur ?

Suzane Lousse

Après 9 mois de patience, dans une large mesure, maman donne vie à ce nouveau petit bout que l’on nomme « être humain ». Quarante-deux jours avant la naissance de cet être sacré, la création de ses neurones se mettent déjà en route. Et voici qu’un séjour terrestre s’offre à un nouvel être humain !

AFP/ARCHIVES – LOIC VENANCE

Je reste émerveillée face à ce miracle ! Dans 99% des cas, le nouveau-né prend vie physiquement et psychiquement. Le cerveau humain est comparable à un ordinateur qui comprend des milliards d’autres ordinateurs. Dès l’âge de six ans, des connexions neuronales se bâtissent dans le cerveau de l’enfant. L’enfance et l’adolescence sont des moments cruciaux, tant au niveau de la programmation de l’individu que sur l’aspect psychique. On considère qu’il y a un déséquilibre dans la relation parent-enfant. L’amour de l’enfant vis-à-vis de ses parents est captif, tandis que celui des parents est oblatif. Autrement dit, les parents s’offrent aux besoins de l’enfant alors que l’enfant est attaché à ses parents. L’enfant est dépendant de ses éducateurs, c’est la figure éducatrice qui définira le sujet pendant la période infantile. Celui-ci croira et se conformera à son étiquetage mental négatif ou positif qu’on lui a collé lors de sa construction. C’est ce qui va servir de siège à son pôle identitaire à l’âge adulte. Voilà comment se fait une installation de logiciel cérébrale au niveau inconscient. À l’âge de 15 ans les connexions neuronales non utilisées sont détruites, ce qui donne place aux talents de l’adolescent.

Comment un enfant réussi-t’il sa vie active à l’âge adulte ?

Les causes sont multifactorielles, il s’agit souvent d’un enfant qui a grandi dans un univers sain. Ce sujet a été valorisé et aimé pour ce qu’il est. On lui a enseigné l’autonomie, à faire des erreurs, on a accentué ses points forts. On lui apprit la tolérance et le respect de soi.

L’individu grandi alors avec un bon amour de soi, ce qui affectera son image de soi de manière positive, et sa confiance en soi découlera de manière tout à fait naturelle. A l’inverse, un enfant qui aura grandi dans un environnement hostile, un enfant dévalorisé, abandonné ou surprotégé aura une estime de soi basse.

 Cependant pourquoi certains de ces sujets vont développer un avenir successeur ?

 À la clef se trouve un seul mot « la résilience». Ces sujets ont décidé de se paramétrer en rejetant les idées reçues dans l’enfance. Ces personnes ont inversé leur conditionnement mental. Ils ont transformé leur épreuve en force. La résilience est un véritable répulsif à toutes ses croyances freins. Ce travail peut s’effectuer soi-même en pleine conscience en pratiquant quotidiennement la psychothérapie avec de nouveaux apprentissages. Cela peut se faire à travers la musique, la danse ou au sein d’un groupe avec des éducateurs sportifs. On obtient d’excellents résultats sur le travail de la résilience avec l’accompagnement professionnel d’un psychothérapeute ou d’un coach.

À l’âge adulte, c’est vous qui définissez au monde qui vous êtes et non le contraire.

Au final, peu importe votre environnement infantile. Comme toute programmation, vous pouvez vous reprogrammer. C’est vous qui décidez d’être…

« Victime ou concepteur.”


TRANSLATE

After 9 months of patience, to a large extent, mom gives life her baby, forty-two days before birth, the creation of the baby’s neurons was already on the way. And here is an earthly stay offered to a new human being.I remain amazed at this sacred act, a pure miracle.In 99% of cases, the newborn comes alive physically and psychically.The human brain is comparable to a computer  that includes billions of others computers.At the age of 6 years old, neuronal connexions are created in the child’s brain.Childhood to teenagers  is a crucial period in the programming of the individual.On the psychic aspect, we consider that there is an imbalance in the parent-child relationship.The love of the child is captive while the love of the parent is oblative. In others words, the parents offer themselves to the needs of the child while the child is attached to his parents.The child is dependent on the educating figure who will define the child, and the subject will believes what his  parents said about him  and he will conform to it.Here is how software is installed in a natural way in your subconscious.Which will give birth to his identity pole.By the age of 15 years old, unused neuronal connexions are destroyed, leaving room for the teenager’s strengths.

How does a child succeed in working life as an adult?

The causes are multifactorial.

This is often a kid who have grown up in a healthy world.This child has been valued and loved for who he is.He was taught autonomy, to make mistakes,his parents accentuated his strengths.He was taught tolerance and self-respect.The subject then grew up with a good self-love, which will affect his self-image positively, and his self-confidence will flow naturally. Conversely a child who has grown up in a hostile environment, a child devalued,abandoned or overprotected will have a low self-esteem.

 

But why some of these children who will have a successful future?

The key is resilience, this subject decided to reject preconceptions who he received in his childhood.This person have reversed her mental conditioning.This subject transformed his suffering by the  force.Resilience is a repellent to all its bad beliefs.This work can be carried out in full consciousness by practicing daily psychotherapy with a new learning, this can be done trough music, dance, or within a group with sports educators. Resilience is also worked with a psychotherapist or a coach, we achieve excellent results with personalized support. Once adult, it’s you who define yourself to the world, and no the opposite. In the end , no matter what your childhood’s environment , like any programming, you can reprogram yourself.It’s your responsibility to decide to be… Victim or designer?